lundi 17 juin 2013

Joachim Du Bellay, Les Regrets

De son séjour à Rome...
Céline Righi


Joachim Du Bellay,  anonyme (XVIème)

De son séjour à Rom', Du Bellay ne retint
Que désenchantement, ennui et solitude
Regrettant son Anjou et sa vie d'habitudes
Il désaima la Ville et le Tibre latin

Par les ruines lassé fit donc grincer sa plume 
Dans ses sonnets tressa satire et élégie
Avec simplicité tissa sa poésie
Pour tenter d'échapper à cinq années-enclumes

On eût aimé que tôt il revît sa maison
Que ces ans italiens ne soient qu'une saison
Car morsures lui fit la mâchoir' de l'exil

Mais aurait-il forgé art lyrique si beau
Les Muses autour de lui auraient-elles volé haut
Si souffrance en son coeur n'avait trouvé asile ?



Joachim Du Bellay, Les Regrets, Livre de Poche












Aucun commentaire:

Publier un commentaire