jeudi 23 janvier 2014

Jean-Louis Cloët, Nour & Sfa



Syriewood
Éric Bonnargent

Paolo Grassino
La guerre en Syrie se joue aussi sur internet. « Tout le monde se filme, se photographie, discourt, fait sa vidéo, la met en ligne. » Ce n’est plus Hollywood, ironise Jean-Louis Cloët, mais Syriewood. Avec Nour & Sfa, des mots chargés de sens viennent relayer ce trop-plein d’images.
Nour, le narrateur, a 20 ans. Déserteur de l’armée régulière, il vient d’être fait prisonnier par des djihadistes et attend d’être « décapité au couteau de combat pendant qu’ils vont filmer ; demain ou après-demain. » Tout a commencé dix mois auparavant lorsque son groupe, commandé par le sergent Murhaf, investit une petite maison d’un quartier éloigné du centre-ville de Damas. Sous les yeux de son mari et de son fils, la maîtresse des lieux est violée par le sergent, puis par le reste de la troupe, excepté Nour. Le mari est ensuite abattu d’une balle dans la tête et le fils est embarqué pour être interrogé. Il mourra quelques jours plus tard, massacré à la perceuse électrique. Subjugué par la beauté et la dignité de la femme outragée, Nour renaît à lui-même et déserte : « Avant elle, avant Sfa, je n’étais qu’une bête, une bête peureuse, enragée, un chacal, un chien qui mord, hurle à la mort, un chien seul, sans maître. Auprès d’elle, je suis venu chercher mon humanité. » Dans une ville devenue un enfer où résonnent d’insensés Allah-o Akbar ! à chaque fois qu’un homme, une femme ou un enfant est abattu par l’un ou l’autre camps avant de servir de pâture aux chiens errants, dans une ville donc où règne « une odeur de putréfaction, de folie, de merde et de mort », Nour et Sfa vont tenter de survivre et de s’aimer en surmontant les privations, la peur et la haine. En vain.
Premier titre publié par les toutes nouvelles éditions Polaire, Nour & Sfa est un roman beau et fort qui raconte l’histoire d’un amour impossible et tragique dans un pays à l’agonie que, dans l’indifférence générale, « se disputent ses prédateurs. »


Article publié dans Le Matricule des Anges. Décembre 2013





Nour & Sfa
De Jean-Louis Cloët
Éditions Polaire, 103 pages, 9 €


Aucun commentaire:

Publier un commentaire